L’Afrique est riche de plusieurs éléments parmi lesquels une jeunesse qui se distingue de plus en plus par ses talents, ses aspirations et ses performances. C’est sur cette jeunesse que porte le dossier LA NOUVELLE VAGUE, vous permettant d’aller à la rencontre de ces africains qui ont fait le choix de la singularité.

Aujourd’hui nous vous présentons Olivier NJIKE

Présentation
Bonjour à tous les lecteurs du Magazine Black Square je suis Olivier NJIKE, titulaire d’un master en management des systèmes d’information et d’une Licence en Économie et Gestion de l’Université Catholique d’ Afrique Centrale. Dans le domaine des systèmes d’information je suis certifié en gestion des services informatiques (ITIL).
Je me présente en général comme un jeune Camerounais de la génération internet, passionné du domaine des systèmes d’informations et de l’entreprenariat sous toutes ses formes.

Réalisation
S’il faut parler de réalisation ou de mes activités, je les subdiviserai en deux domaines :
• Dans le domaine des systèmes d’information :

o La grande partie de mon temps je suis Consultant SAP en Finance et Contrôle de Gestion. Je participe à l’installation de la solution ERP SAP dans une entreprise pétrolière installée au Cameroun. Toujours dans le cadre du consulting sur SAP, je prépare des projets dans la sous-région Afrique de l’ouest.

o Je suis le chef d’équipe fonctionnel d’un projet de création d’un ERP s’orientant principalement vers les entreprises exerçant dans le domaine de la Distribution. La vision ici est de concevoir un outil facilement installable correspondant verticalement au métier de distributeur et pouvant réduire les contraintes de durée et de coût des projets ERP sans oublier les risques élevés d’échec.

cdu bon2

• Dans le domaine de l’entreprenariat :

o Je suis Co-Founder d’un site de vente en Ligne au Cameroun www.c-dubon.com , avec des amis nous avons décidé il y a 3 ans de mettre en place cette plate-forme. L’objectif était de mettre à la disposition des populations des produits de marque, de bonne qualité et originaux tout ceci à des prix raisonnables. C’est de là qu’après plusieurs changements de dénomination, l’on arrive à C-dubon. Nous avons commencé ce projet à 05 aujourd’hui le projet voit graviter autour de lui une Vingtaine de jeunes Dynamiques et engagés. Nous avons réussi graduellement, en indépendant et sans soutien financier à passer de 3 visites par jour à une moyenne de 300 visites par jour. Aujourd’hui, nous sommes en train de nous projeter sur l’année 2015 et 2016 déjà. Un potentiel fort existe dans ce secteur d’activité nous ne sommes qu’au début, il ne reste qu’à l’exploiter.

Twitter

Facebook

o Je suis un membre fondateur de la structure BlueVision . C’est une entreprise junior mais différente des autres car elle n’existe pas sous le couvert d’une université ou d’une association. C’est un ensemble d’anciens étudiants de l’université de Douala entre autres ceux l’ESSEC et de l’université Catholique d’Afrique Centrale. Sans faire dans l’excès ou le bluff conduire une entreprise de prestation de service au Cameroun est très difficile : Il faut gagner des marchés et Dieu seul sait comment il est difficile d’en avoir. Tout de même la structure est en cours de signer son premier contrat avec un opérateur de téléphonie mobile de la Place.

o En tant que passionné de la culture (Musique, art), je suis le porte-parole pour ne pas utiliser le terme Manager d’un Photographe très talentueux (Krisix). Pour voir ses œuvres vous pouvez visiter et aimer la page « Galeries Bionik » sur Facebook. Le job ici consiste principalement à trouver des contrats à ce photographe plein de talent et très discipliné. Je suis moi-même très étonné par sa capacité à se surpasser physiquement. Si l’on doit parler des quelques réalisations, on dira qu’on a réussi à le positionner comme photographe de la styliste « Koloba Paris », à travailler avec des mannequins professionnels comme « Domy Hood » et plusieurs mannequins semi Professionnels. Bientôt nous travaillerons avec Ach4life et son équipe.

cdu bon

Inspiration
Dans tout ce que j’effectue j’ai deux types de sources d’inspiration :
– Les inspirations proches de moi, ici je parle principalement de mes proches qui ont une influence très forte sur moi.

– Les inspirations lointaines, ici il s’agit des gens que je ne connais qu’à travers les livres ou la musique et qui m’influencent.

1) Inspiration proche

Lorsque l’on me demande qui m’inspire je réponds toujours en premier lieu mon père. J’observe chez lui cette capacité à tout faire par ses propres moyens et à être épanoui grâce aux résultats de ses travaux. De manière naturelle je reproduis ce schéma de pensée et j’essaye de tout faire de moi-même.
Ensuite je parlerai de mon Grand Père Celui qui m’a donné le nom « Tayou » je l’ai très peu connu, mais les récits sur lui, ses réalisations, sa façon d’être, son esprit d’entrepreneur me fascine jusqu’à aujourd’hui ,j’observe le résultat de ce qu’il a pu produire de son époque.

2) Inspiration lointaine

Bon maintenant fini de vous parler des gens que vous ne connaissez pas (rires) mes inspirations lointaines viennent principalement de la musique, plus précisément du Rap Français (sais-tu vraiment ce qu’est le Rap Français, pas une machine à Sou mais une machine à penser).

Je dirais que je suis beaucoup influencé par Kery James, Médine et Youssoupha. J’observe chez ces messieurs une grandeur d’esprit et une motivation à faire les choses comme il se doit sans se laisser manipuler ou diriger par nos sociétés. Tout se résume dans la phrase : « Africain et fier de l’être on n’est pas condamné à l’échec » ceci dit, il faut se lever et prendre sa vie en main.
L’autre inspiration lointaine que j’ai c’est Mohammed Ali. Je retiens principalement de cet homme qu’il voulait toujours aller plus loin, il voulait toujours être le meilleur, le premier même quand il n’en avait plus les moyens à cause de son âge et sa condition physique.

Projection
Concernant mes aspirations, je ne compte abandonner aucune de mes réalisations mais tout simplement les développer car j’ai mon petit plan à moi. Je compte être un leader pour moi-même (car notre meilleur ennemi c’est nous mêmes) et mes proches dans les cinq années à venir.

Merci au Magazine Black Square de m’avoir donné la possibilité de m’exprimer.

Twitter : @NJIKETAYOUFranc

Facebook Comments

Téléchargez l'application mobile Black Square