Ayant commencé la photographie à l’aide d’une caméra analogique, le photographe mozambicain Mario Macilau reste attaché à cette nostalgie de la photographie des premiers jours, le son d’enclenchement, le processus de développement tout y passe. Et la photographie en noir et blanc reste son domaine de prédilection.

Basé à Maputo, ses projets sont axés sur des enquêtes à long terme, qu’il considère comme une investigation visuelle, identitaire, politique et environnementale. Une exploration constante de la façon dont les humains se maintiennent dans des environnements changeants.

Telle un pièce qui se joue en plusieurs actes, le travail de Mario Macilau fait écho d’un renouvellement constant. La preuve en images.

 

Facebook Comments

Téléchargez l'application mobile Black Square