Grâce à son style unique qu’il a nommé la Banku Music, Mr Eazi est devenu très vite incontournable sur les scènes du continent et partout ailleurs. Un style désormais trendy, qui a été repris par plusieurs autres pointures du mouvement « afrobeats » et qui lui confère un peu un statut avant-gardiste tant dans la musicalité que dans le style de chant qu’il adopte. Malgré toute cette reconnaissance, Mr Eazi reste quand même un artiste dont le public surtout francophone sait peu de choses. Voici résumé à travers cet article, 05 choses qui vous sont probablement inconnues sur celui dont  « Life is Eazi » est la signature.

1- Avant de devenir artiste il était promoteur de spectacles

Oluwatosin Oluwole Ajibade de son vrai nom, était promoteur de spectacles à l’université avant de faire son entrée dans la musique en tant qu’artiste. Il organisait des soirées via sa structure Swagger Entertainment qui avaient beaucoup de succès dans son université, la Kwame Nkrumah University Of Science and Technology de Kumasi (une ville du Ghana). Cette expérience lui a permis de rencontrer plusieurs célébrités à l’époque, notamment certains artistes déjà très connus qu’il a booké sur certains de ses shows. On peut citer entre autre Sarkodie, R2bees ou le nigérian Wande Coal. Il arrête l’organisation des soirées après qu’un artiste qui devait prester à un de ses shows a brillé par son absence le jour j.

2 – Il est titulaire d’un master en génie mécanique et un autre en management

En dehors de la musique, Mr Eazi a suivi un parcours scolaire assez honorable. Fils d’un pilote et d’une mère commerçante, ses parents mettaient un point d’honneur à ce qu’il fasse des études universitaires. Ce qu’il acceptera en retournant au Ghana à cet effet afin de poursuivre ses études. Il terminera avec un master en génie mécanique en poche suivi d’un autre master en management. Il travaillera même pour la multinationale Schlumberger à son retour au Nigéria.

3 – Il est nigérian d’origine mais a grandi en partie au Ghana

Parti du Nigéria dès l’âge de 16 ans afin de poursuivre ses études au Ghana, il y passera une bonne partie de son temps et y débute même la musique. Il chante pour la plupart du temps en pidgin ghannéen, ce qui lui vaut parfois une confusion du public. En 2016, sa nomination pour les Ghana Music Awards dans les catégories réservées aux artistes ghanéens sera même rejeté car n’ayant pas la nationalité même si sa musique est typiquement ghanéenne.

4 – Il est le premier artiste africain à prester en live pendant le célèbre Late Late Show sur la chaîne américaine CBS

En 2017, il sera désigné par Apple Music comme la nouvelle révélation africaine à suivre de près. Ceci lui vaudra une apparition pour un live dans le célèbre Late Late Show de James Corden sur la chaîne américaine CBS. Ceci fera de lui, le premier artiste africain à prester sur cette émission à grosse audience aux USA.

5 – Il a crée PhoneTrader.Ng, une startup spécialisée dans l’achat/vente de téléphones mobiles

Dès son retour au Nigéria à 23 ans, il monte PhoneTrader.Ng sa première startup qui vous permet d’échanger votre ancien téléphone contre un nouveau. Une expérience dans le monde de la tech, qui lui a permis d’acquérir plusieurs bases dans le monde des affaires et des startups. Un partenariat sera même établi avec la compagnie de téléphonie mobile Airtel. Malheureusement, l’aventure sera de courte durée car au moment même où le développement de la startup était sur de bons rails, il fera la connaissance de DJ Juls qui produira son premier single officiel Bankulize qui connaîtra un succès non moins négligeable. Mr Eazi choisira donc sa passion, la musique et délaissera PhoneTrader.Ng.

Facebook Comments

Téléchargez l'application mobile Black Square