MUSIQUE

GHANA – LE MOUVEMENT KUMERICA

2 Mins read

Capitale historique de l’empire Ashanti et située à 255 km au nord-ouest de Accra, Kumasi est une ville importante dans l’histoire du Ghana. De par sa place historique, la ville construite en 1860 par le roi Osei Tutu est aujourd’hui la deuxième plus grande ville du pays après Accra. C’est donc tout bonnement qu’elle occupe un rang de choix dans différents domaines tels que la musique, le sport ou même la politique.

Le terme “Kumerica” est une combinaison de Kumasi + America et est attribué aux rappeurs Blaq Foreigner et Armani Sosa. A la base c’était juste une appellation pour designer le lifestyle américain à la sauce Kumasi. Ceci deviendra finalement tout un mouvement grâce à l’expansion du “asaaka” qui est le style de drill pratiqué par les artistes originaire de Kumerica. On peut donc dire que c’est toute une philosophie qui se dégage de ce mouvement qui en dehors du lifestyle a su également adapter la musique à son quotidien. Ceci marque la genèse du mouvement mis en avant par les labels Life Living Records, Trap House et les artistes affiliés, notamment Sean Lifer, Kwaku DMC, City Boy, O’Kenneth, Reggie, Kawabanga, Loco Allday, Braa Benk, Jay Bahd et Obey Tunez de BKC, pour n’en citer que quelques-uns. Le titre qui lancera principalement la vague reste “One Day” qui rassemble ces différents artistes.

En Avril 2020, un dénommé Virgil Abloh publiera sur son compte instagram un extrait du titre “Suzzy” par Jay Bahd et Kwaku DMC. Ce qui va attirer l’attention du monde sur cette drill énergique en langue ashanti. Ce succès d’estime les poussera aussitôt à enchaîner avec le freestyle “Off White Flow” qui va leur permettre d’accroître leurs afficionados.  Tout va basculer en août  2020, avec le banger “Akatafoc” sur lequel on retrouve Jay Bahd, Kawabanga, O’Kenneth et Reggie. Un titre qui deviendra très vite l’un des plus gros street anthem du genre asaaka. En quelques jours, le clip devient viral sur les réseaux sociaux et c’est ainsi que l’ère Kumerica est lancée.

Suivra ensuite “Sore” le plus gros hit asaaka de l’année qui prendra une telle ampleur sur les réseaux sociaux, qu’elle sera  en top tendances sur twitter et bénéficiera même d’un clin d’oeil dans le magazine Billboard.  Avec une armée de “kumericans” prêt à répandre le mouvement, les rappeurs de Kumassi ont le vent en poupe en ce moment et ont l’occasion d’imposer leur lifestyle partout dans le monde.

Découvrez notre playlist  “Welcome To Kumerica” :

 

 

 

https://www.blk-sqr.com/radio/

73 posts

About author
Digital Native | Creative Mind | Powered by Art, Music, Photography & Design
Articles
Related posts
MUSIQUE

BURUNDI - LA MYSTERIEUSE BETINA QUEST

1 Mins read
Originaire du Burundi et résidant au Ghana, Betina Quest est une artiste pluridisciplinaire dont la création se nourrit des 15 années qu’elle…
MUSIQUE

NIGERIA – MIDAS THE JAGABAN, LA NOUVELLE PÉPITE DE L'AFROBEATS

1 Mins read
A mi chemin entre afro, pop et sonorités dancehall, Midas The Jagaban est la nouvelle sensation afrobeats qui fera parler d’elle bientôt…
MUSIQUE

AFRIQUE DU SUD - LE PHÉNOMÈNE SAMTHING SOWETO

1 Mins read
Pour ceux d’entre vous qui l’ignorent, l’Afrique du Sud a depuis plusieurs décennies , donné naissance à des genres musicaux qui en…

Laisser un commentaire

Translate »