MALI – SEYDOU KEITA À L’HONNEUR AU GRAND PALAIS

Le 31 Mars dernier a marqué l’inauguration de l’exposition du photographe malien Seydou Keïta au Grand Palais. De nombreuses célébrités étaient présentes lors de ce vernissage (Inna Modja, Sonia Rolland, Gary Dourdan, Aïssa Maïga ou encore le rappeur français Youssoupha), mais la vraie star était bel et bien le photographe portraitiste malien : Seydou Keïta.

Sans titre, 1956 Sans titre, 1952-55

LE CONTEXTE HISTORIQUE

La singularité de ses portraits réside – entre autre – dans le contexte historique. En effet, nous nous trouvons dans les dernières années de colonisation française, peu avant l’indépendance du Mali en 1960. Auparavant, les Français prenaient des photos des peuples ou ethnies africaines uniquement dans un but anthropologique. Dès lors, les personnes prises en photo étaient plus considérées comme des sujets d’études plutôt que des êtres humaines.

LA MODERNITÉ ET LES PARTICULARITÉS DU PHOTOGRAPHE

Seydou Keita est donc l’un des premiers à valoriser et à donner un coté « vivant » et humain au peuple malien en mettant par exemple à leur disposition des accessoires, bijoux afin de les mettre en scène. On y voit des personnes en tenues traditionnelles ou habillées «  à l’occidentale » imitant les grands acteurs des séries B tant prisées à l’époque. Des rivales, des enfants, de jeunes couples ou encore des amis poser fièrement devant l’objectif de celui que l’on considère aujourd’hui comme l’un des plus grands photographes de la deuxième moitié du XXe.

Le photographe était aussi autodidacte. Il prenait les photos à la lumière du jour par soucis d’esthétisme mais aussi pour des questions pratiques, les coupures d’électricité étant assez fréquentes à l’époque.

Aussi, il préférait les prises de vue uniques pour les photos, le papier étant très difficile à trouver er surtout très cher à l’époque. Ces particularités ont fait le succès de Seydou Keïta. Il se disait d’ailleurs à Bamako que «  quelqu’un qui n’a pas fait sa photo avec Seydou Keita n’a pas fait de photos ! ». La photographie africaine est définitivement à l’honneur cette année à Paris.

Une exposition qu’on vous recommande fortement.

Sans titre 1959 (Autoportrait) seydou_keita_5

 

Infos :

Exposition Seydou Keïta au Grand Palais (RMN) du 31 Mars au 11 juillet 2016

Vidéo du vernissage : https://www.youtube.com/watch?v=fnoXdhvwllM

Site du Grand Palais (RMN) : http://www.grandpalais.fr/fr

Founder of Black Square - creative junkie - Serial entrepreneur

Post a comment

MEDIA FOCUSING ON BLACK CREATIVITY AROUND THE WORLD

Elsewhere: