Les années 2000 ont été marquées par l’essor à l’international d’une vague d’artistes dite Rock/Emo, avec des noms tels que Linkin Park, Evanescence ou encore Fall Out Boy. L’impact de ces artistes a touché les terres africaines, et plus particulièrement celle de Lagos au Nigeria.

En effet, leur esprit de rébellion et de contradiction a trouvé un écho auprès de toute une génération de nigérians, qui ont tout de suite adopté le genre et en ont fait aujourd’hui un véritable mouvement communautaire.

Comme tout mouvement, il se décrit par des codes culturels, une histoire somme toute faite commune et des rassemblements. Le plus célèbre d’entre eux est le festival Rocktoberfest, qui se tient une fois par an. Ce dernier est l’occasion pour les aficionados du genre de se dresser comme ils le souhaitent sans risquer d’être jugés. L’ensemble de cette scène gothique a été documentée par le jeune prodige Stephen Tayo, 25 ans,  qui est allé à la rencontre de celles et ceux qui par leurs médias et autres rencontres, entendent donner une dimension mainstream à cette mouvance.

Nous vous laissons découvrir ci-dessous les quelques clichés pris par le photographe. Enjoy!

Facebook Comments

Téléchargez l'application mobile Black Square