S’il y a bien un pays d’Afrique francophone où le hip hop est pris très au sérieux, c’est le Sénégal. Des pionniers Positive Black Soul aux OG plus modernisés tel que Nix ou encore Dip Doundou Guiss, le pays de Sadio Mané a souvent fait figure d’avant-gardiste dans l’adoption de ce registre musical venu des USA.

L’ADOPTION DE L’AFROBEATS

Aujourd’hui avec l’hybridation des genres et l’avènement du mouvement Afro Urbain, de nouvelles têtes émergent et montrent leur intérêt pour des registres auxquels les artistes sénégalais ne nous ont pas habitué. Souvent inspirés du registre le plus populaire sur le continent à savoir l’Afrobeats, les artistes rappent en wolof et proposent une vision 2.0 de leurs influences musicales.

LA TRAP ET LA DRILL

Fidèles à leur ADN hip hop, les artistes suivent ce qui se fait et proposent des tracks survoltés auxquels viennent se mêler des sons de tama pour les uns, baile funk pour les autres. Tout ceci note la forte influence du rap game français sur l’approche qu’ils peuvent avoir vis à vis de leur musique.

En terme de label, Reptyle Music et Keyzit font office de meneurs mais globalement la scène est assez riche et tient également son lot d’alliances et de querelles comme dans tout environnement.

LES CLIPS

Quant aux clips, ils vont clairement creuser dans leurs doubles influences ainsi que dans le folklore du pays pour proposer des visuels toujours plus colorés et inventifs. On peut résolument parler de Senegale Touch, notamment en matière d’effets spéciaux et de récits visuels.

Nous vous avons fait une sélection d’artistes qui vous serviront d’entrée en matière dans la découverte de cette scène si particulière.

Facebook Comments

Téléchargez l'application mobile Black Square