CREATIVE SQUARE – THANK YOU BEYONCÉ

Samedi soir dernier, Beyoncé nous a fait une petite surprise comme elle en a l’habitude , en sortant son tout nouveau clip «  Formation ».

En plein « Black History Month », c’est du moins le clip le plus engagé que l’ex lead singer des Destiny’s Child nous ait sorti depuis le début de sa carrière. De ce clip se dégage une « black excellence » à en couper le souffle. Nous en sommes fan pour différentes raisons.

LE CONTEXTE :

Comme dit plus haut, le « Black History Month » aux États-Unis est célébré pendant le mois de février. C’est un mois qui permet de commémorer l’histoire de la diaspora africaine (noire). Sortir le clip le plus engagé de sa carrière pendant ce mois représente plus qu’une symbolique, par cela, elle nous annonce la « couleur ».

Une vue d’ensemble

Les artistes utilisent leur art ou leurs plateformes pour dénoncer les injustices sociales : J.Cole manifeste à Ferguson, le morceau de Kendrick Lamar « Alright » repris lors de manifestations « Black Lives Matter ». De la musique avec Janelle Monae ou Azealia Banks jusqu’au sport avec Lebron James en T-shirt « i can’t breathe » les injustices sociales et raciales sont mises à nu.

LE CLIP :

Hormis le fait que sa sœur cadette réside en Nouvelle Orléans, le choix de cette région comme décor n’est pas anodin. La ville a été ravagée par l’Ouragan Katrina en 2005, l’absence d’intervention du gouvernement Américain dans cette ville qui avait à l’époque une très forte communauté Noire dans les zones les plus touchées par l’ouragan aura poussé notre cher Kanye West à dire que « George Bush doesn’t care about Black people ».

Le clip contient aussi certaines séquences du documentaire « That B.E.A.T » sur la « Bounce Music », style musical de la Nouvelle Orléans instaurant le « twerk », plus tard volé repris par Miley Cyrus. (Documentaire a voir ici ).

KNOW YOUR HISTORY

tumblr_o25as0kR0K1r67mpfo1_1280 Untitled

La Nouvelle Orléans était la ville d’établissement des Free People Of Color. He oui, les Noirs Américains n’ont pas toujours été des esclaves ! Dans cette ville et juste avant la Guerre de Sécession – c’est a dire en pleine période d’esclavage- des Noirs sont nés et ont grandi LIBRES. Ils avaient des droits, étaient éduqués et indépendants. Une « bourgeoisie Noire » s’était même créée. Un bon moyen de rappeler que les Noirs Américains n’ont pas été que des esclaves et ont même contribué au développement.

Plus que la simple ville, la culture de la Nouvelle Orléans avec y est aussi célébrée avec les « Black Indians » vêtus de leurs somptueux ornements pour Mardi Gras.

giphy-2

PROMOTE YOUR PEOPLE :

Parmi les Chanel et les Gucci, on retrouve a gauche sur cette photo la créatrice américaine d’origine ivoirienne Loza Maléombho dont nous vous parlions déjà ici.

12694807_947518495284138_7321560821308270501_o

En addition à cela, la réalisatrice dudit clip n’est personne d’autre que Melina Matsoukas, celle qui a réalisé « Rude Boy » de Rihanna, le beau « Losing You » de Solange et autres clips de Snoop Dogg, Whitney Houston, Missy Elliott ou encore Ludacris.

melina-matsoukas-w-magazine-760x1155

BEST REVENGE IS YOUR PAPER :

Au moment où les débats présidentiels portent sur les « reparations » (entendre compensations monétaires dues aux Noirs à cause de l’esclavage). Beyoncé nous lance un « Best revenge is your paper » (La meilleure des revanches est ton argent). Elle nous fait comprendre que seule l’indépendance économique compte. Rien ne sert de demander ou attendre quoi que ce soit de la part de qui que ce soit!

LOVE MY PEOPLE :

Le clip de Beyonce est aussi synonyme de « Black self love ».

Que ce soit avec des tresses, l’afro ou perruque (voir la scène dans le « beauty supply vers 1:20), de la bourgeoisie ou le prolétariat, Noirs foncés ou clairs, hommes ou femmes, nous sommes tous ensemble.

HANDS UP DON’T SHOOT :

Une des scènes montre un petit garçon Noir dansant devant les policiers Blancs. Lorsque le petit arrête de danser et tend les bras , les policiers lèvent leur main en référence au slogan « Hands up don’t shoot » utilisé lors des protestations après la mort d’un jeune Noir Michael Brown, tué par un policier.

WE DON’T DIE WE MULTIPLY :

Une des images les plus fortes et qui revient souvent est celle de Beyoncé se tenant sur une voiture de police, autour d’elle, tout semble envahi par l’eau. Il en ressort que que les Noirs se font tuer par la police, par des catastrophes naturelles (Katrina, Flint Water Crisis), mais ils sont toujours là et ne ressortent que plus forts de ces atrocités.

Les messages dans la vidéo sont nombreux et on pourrait écrire un LIVRE dessus, mais nous préférons conclure par ceci, comme dirait l’autre :

 

Creativity is us… We slay

 

Update : Beyonce annonce sa tournée mondiale et précise qu’une partie des fonds iront pour des associations ayant pour but de surmonter the « Flint Water Crisis » aux Etats Unis ou une bonne partie des habitants de Flint n’ont plus accès à l’eu potable. (Doit on préciser que 60% de la population de Flint est Noire ?)

tumblr_o27nrzQPrW1uiox56o1_1280

Merci King Beyonce.

Founder of Black Square - creative junkie - Serial entrepreneur

Post a comment

MEDIA FOCUSING ON BLACK CREATIVITY AROUND THE WORLD

Elsewhere: