UK – SAMPHA, LE RETOUR

On avait presqu’oublié sa voix chaude et grave sur son EP Dual ou encore sur l’excellent «Hold On» de SBTRKT sans oublier sa fraicheur sur «Saint Pablo» de Kanye West, et voilà que Sampha Kamara vient se rappeler à notre bon souvenir avec Timmy’s Prayer. Originaire, comme une grande partie de ses camarades de la scène dubstep, de la Grande-Bretagne, ce jeune homme a toujours su véhiculer cette charge émotionnelle sur une musique à la frontière de l’électronique underground, travaillée, presque expérimentale, du RnB et de la House.

Cette rencontre à la fois fusionnelle et terriblement paradoxale trouve sa pleine expression sur ce nouveau single dans lequel la vocalise n’est pas un simple écho éthéré, qui s’efface pour mieux laisser vivre la magnifique instru. Comme dans le passé, il n’est ici pas question d’en faire plus, mais bien de retirer le superflu, sans pour autant en vider la substance. De ne garder que le nécessaire, sublimer la matière sans forcément accoucher un titre dépouillé. Certains parleront d’ascenseur émotionnel, et à juste titre. On est dans ce que le phénomène a de meilleur, mais aussi de plus perfide. Un morceau d’apparence lent, qui démarre comme une transition lambda, peut tout à fait renfermer un break, une simple note, un instant presque insaisissable où tout va basculer.

 

sampha2

 

Finalement, tout est une question de feeling, d’état d’esprit, mais surtout de contexte. Les yeux fermés, écouteurs visées aux oreilles ou bien sur scène, il prendra une tout autre dimension et n’aura pas le même impact. Quoi que l’on puisse en dire, Timmy’s Prayer représente l’aboutissement d’une formule affinée et affirmée depuis quelques temps. C’est une parenthèse en apesanteur qui nous rappelle que le moindre détail compte, et que la musique est une science subtile, mais jamais exacte.

Music Lover . Rap Junkiez . Cinema & TV Shows Enthusiast. BasketBall Fan

Post a comment

MEDIA FOCUSING ON BLACK CREATIVITY AROUND THE WORLD

Elsewhere: