Killer Mike, de son vrai nom Michael Santiago Render (né en 1975), est un afro américain qui milite depuis le début de sa carrière de rappeur et d’acteur pour des communautés fortes, indépendantes et soudées avec des sujets comme l’entrepreneuriat, l’autodétermination, la solidarité, le “Grind”.

Résultat de recherche d'images pour "killer mike"

Sur le plan musical, Il se fait un nom à partir de 2003 avec des productions qu’il fait notamment Outkast de Andre 3000 et Big Boi (Avec qui il remporte un Grammy Award pour le titre The Whole World) ou Jay Z sur son album The Blueprint 2 avec le titre Poppin’ Tags. Avec un style Rap Underground, il met sur le marché 6 albums et 2 mixtapes.

Comme beaucoup d’autres rappeurs et musiciens afro américains, il est un autre exemple :

  • qu’on peut atteindre ses objectifs en mettant en oeuvre tous les moyens pour exceller dans la discipline qui nous passionne,
  • qu’on peut arriver à se construire une identité dans un environnement qui nous domine de plus en plus d’un point de vue sociétal
  • et qu’on devrait se soutenir en communauté pour le bien commun. (Atlanta, USA a par ailleurs décrété le 17 Juillet le “Killer Mike Day” pour le remercier de son travail communautaire).

Trigger Warning With Killer Mike | Netflix

Au delà de sa carrière musicale au sein du groupe Run the Jewels, Killer Mike est l’une des voix les plus fortes du mouvement militant afro américain. Il crée son label indépendant rapidement pour contrôler les gains de sa musique et, avec son épouse, il a très tôt compris l’utilité d’investir (Immobilier, Salon de coiffure, etc.).

Si son activisme passait principalement par ses textes, il utilise désormais toutes les plateformes auquel il a accès pour responsabiliser la communauté afro américaine minée par la pauvreté, la drogue, les gangs, les religions avilissantes et non inclusives.

C’est ainsi qu’il a produit un documentaire “Trigger Warning With Killer Mike” avec Netflix dont la première saison disponible depuis Janvier 2019 a 6 épisodes. De chaque épisode, on peut tirer des enseignements à appliquer dans nos environnements respectifs. Il nous amène dans son quotidien afin qu’on puisse se rendre compte de l’importance de commencer à agir différemment ou avec plus de responsabilité.

“Living Black” : Consommer noir

Avez vous déjà essayé de consommer exclusivement dans des entreprises dirigées ou appartenant à des noirs ? (Nourriture, Vêtements, Transport, Produit du quotidien, etc.) La difficulté qui a été la sienne durant cet épisode peut s’appliquer à tout un chacun. Il existe peu d’entreprises de ce type et quand on peut en trouver l’accès à ces produits est encore plus compliqué.

En réalité, il y a des marchés à aller occuper. Il faut soutenir les entreprises crées et tenues dans/par ces communautés, encourager les créateurs issus desdites communautés et essayer de rééquilibrer le pouvoir de négociation.

“F**k School” : Refondre le système éducatif actuel

L’enseignement est il adapté pour la société actuelle ? Est on honnêtes avec nos enfants et leurs rêves ? Il semble primordial d’adresser le problème de l’apprentissage. La société capitaliste dans laquelle nous sommes inscrits a défini des moules qui nous préparent à alimenter un système établi depuis plusieurs années.

Dans cet épisode, Mike essaye de trouver une nouvelle approche plus pratique pour accompagner nos enfants afin qu’ils puissent grandir en développant des outils qui leur permettront de créer leur propre indépendance et de développer leur potentiel mais surtout de faire leurs choix sans réelle contrainte et cela passe par une sorte de refonte du système éducatif actuel.

“White Gang Privilege” : Privilège blanc

Episode fort de cette saison qui attaque le phénomène de gangs aux USA avec les 2 groupes les plus connus : Les Crips et les Bloods. Il propose une alternative à tous les stéréotypes qui sont accolés à ces deux groupes dans la société américaine (la drogue, le racket, la gestion des réseaux de prostitution, etc).

Il replace historiquement le contexte de la création de ces deux groupes et montre qu’il est possible aujourd’hui de se servir du pouvoir marketing et de l’histoire commune qu’ils ont pour mettre en place des produits légitimes qui pourront concurrencer ceux déjà en place. Les Hells Angels, un gang tout aussi violent, a réussi à créer des entreprises et des produits dérivés.  Pourquoi, Les Crips et les Bloods ne pourraient monétiser de grosses marques ? Pourquoi ne pas lancer un produit qui ira concurrencer Cola Cola avec un Crip A Cola ou Blood Pop.

Résultat de recherche d'images pour "Crip a cola"

Blood Pop | Crip A Cola

“New Jesus” : Transformer le mythe du Jesus blanc

Son idée est d’élever des enfants d’un point de vue spirituel avec des modèles qui leur ressemblent. Dans l’épisode, il donc une religion avec un “Jesus noir” un peu à l’image de la création d’un “Superman noir”. Le message va au delà de cette image car il choisit un “Jesus qui Dort tout le temps”.

Il est question de mettre en avant d’autres valeurs (aimer, accepter, pardonner, supporter, soutenir au lieu de coloniser sous le prétexte de la religion, imposer ses croyances.)

“Outside the Box” : N°5 & “Kill Your Master” : N°6

Dans le 5, à l’image de “We Are The World“, l’idée est de réunir des personnes univers idéologiques différents afin de créer un hymne. Et dans l’épisode 6, il est question de mettre en place une nouvelle nation indépendante “New Afrika” et auto suffisante où tout le monde participe aux différents processus de décision.

Il est incontournable d’apprendre à vivre ensemble, de respecter les choix des autres mais de prendre le temps de construire ensemble nos conditions communes de vie. Notre société est de plus en plus divisée et nous devons remédier à cette situation, avoir ces discussions et travailler en communauté.

Interview de Michael Render au sujet des thèmes abordés dans la série. 

>> Trailer de la saison 1 à voir sur Netflix <<

 

KILLER MIKE AU REVOLT SUMMIT 2019

Dans la continuité du dernier épisode de son documentaire “Kill Your master”, son intervention au REVOLT SUMMIT qui a eu lieu à Atlanta du 12 au 15 Septembre 2019 élabore un peu plus sur son point de vue sur comment les défis économiques et communautaires actuels peuvent être adressés au niveau local, national ou international :

Arrêter de choisir qui a le meilleur maître” et se mettre ensemble (self-organization) afin de construire un agenda de développement avec des points non négociables à mettre en perspective en urgence.

Vous êtes déjà libres alors… agissez comme tel.

N’hésitez pas à nous donner vos avis (ou en discuter autour de vous) sur ces sujets afin qu’on puisse construire ensemble la société dans laquelle nous voulons évoluer.

 

Facebook Comments

Téléchargez l'application mobile Black Square