Lorsqu’il débarque en Californie pour ses études, Kwaye ne s’imaginait pas décrocher son premier contrat à l’arrière d’un Uber. Auteur compositeur et interprète, le jeune prodige de 22 ans né au Zimbabwe et ayant grandi à Londres accroche par son style pop teinté de mélodies soul sorties tout droit des années 80. Un style vintage, qui se ressent non seulement dans sa musique mais aussi dans son esthétique. Ce qui lui donne un style vraiment particulier et le rend authentique dans sa démarche. Avec un premier single intitulé “Cool Kids” qui figure sur son premier projet “Solar”, Kwaye nous envoie dans son univers fait de vibes funky et minimaliste.

Influencé par des noms tels que Tracy Chapman, D’Angelo ou encore Thundercart, il se produit sur scène depuis son enfance et joue également de la guitare et du saxo. Un artiste aux multiples potentialités qui malgré le fait d’être exposé à plusieurs cultures ne renie pas la sienne. Il l’affirme d’ailleurs dans une interview où il dit “avoir appris sur l’afrique en classe qu’à travers l’esclavage, et pourtant l’histoire du continent ne se résume pas qu’à ça”.

Un artiste intimement lié à ses racines dont il s’inspire d’ailleurs pour son style vestimentaire dans ses vidéos. Que ce soit les costumes, l’esthétique visuelle ou les chorégraphies, les vidéos de Kwaye restent en accord avec son identité. Un détail qui lui tient à coeur, lui qui veut plus tard rentrer au zimbabwe construire et mettre en avant toute cette culture qui pour lui mérite d’être vue à travers le monde.

 

Facebook Comments

Téléchargez l'application mobile Black Square